Athena la protectrice de la Tunisie

lundi 20 janvier 2014

Salmoncefella, une découverte médicale « sensationnelle ». De la trouvaille au fiasco sanitaire.

Du nom du médecin épidémiologiste qui l’a identifié ;  Moncef Marzouki, la Salmoncefella est un micro-organisme ubiquiste, pluricellulaire, et polynucléaire (c'est-à-dire à plusieurs noyaux centraux).

La découverte de cette bactérie  a laissé le monde entier bouche bée, les revues scientifiques les plus prestigieuses et spécialisées n’avaient pas trouvé de mots assez adaptés pour décrire cette trouvaille « révolutionnaire ».

Depuis l’acquisition de son diplôme d’épidémiologiste, le Dr Moncef aurait été intéressé par le traitement de la Mauvia Coli. (Cliquer ici)

Influencé par l’école Londonophone, et probablement inspiré du principe de la révolutiono-stimulation, il a axé ses recherches sur les traitements à base d’extraits barbuo-salafiâtres exclusifs.

La publication de cette découverte a eu lieu le 11 Octobre 2012 (Cliquer ici pour voir un extrait de la conférence de presse

 

 

Le succès de la publication et l’euphorie lors de la conférence de presse n’ont pas longtemps duré. Le scandale qui a suivi, a tout balayé.

Dans sa précipitation de gloire et de succès, le Dr Moncef n’a pas vérifié l’incompatibilité de la révolutiono-stimulation avec les traitements barbuo-salafiâtres.

La révolutiono-stimulation utilise un système de petite taille, constitué d'une pile (révolutiono-stimulateur) et d’une électrode, que l'on place sous la peau pour envoyer au système nerveux des impulsions révolutionnaires  contrôlées de manière précise.

Les impulsions  empêchent le signal de la douleur d'atteindre le cerveau et stoppent la propagation de la Mauvia Coli, soulageant ainsi le patient.

Les traitements barbuo-salafiâtres sont des traitements invasifs imposant une effraction macroscopique et microscopique des membranes cutanées et muqueuses.

Se souciant peu des contre-indications des traitements barbuo-salafiâtres, et ne respectant pas le principe de la révolutiono-stimulation, le Dr Moncef a rapidement publié ses recherches (malgré les cris alarmants de plusieurs spécialistes quant aux effets indésirables des autres bactéries salafiâtres biologiquement voisines et qui faisaient l'objet de restrictions dans leur prescription en Irak, Libye, Syrie, Yemen…)

 

L’école Londonophone, la NahdhaPharma  et Dr Moncef… Liaisons dangereuses

Constituée le 6 Juin 1981, NahdhaPharma est une industrie de fabrication de médicaments salafio-barbuo-qatario-wahabite. L’école Londonophone en est le principal actionnaire.

Ce laboratoire n’a pu avoir une autorisation de mise sur le marché (AMM) que le 1 Mars 2011. Il a profité de l’élan suscité par la Révolutionnine® (un antibiotique  efficace  contre la Mauvia Coli) pour avoir son AMM.

Voulant lancer sa « découverte » assez rapidement, à tout prix, et sans respecter  les différentes phases d’essai  avant la mise sur le marché, Dr Moncef a choisi de collaborer étroitement et exclusivement  avec NahdhaPharma  pour commercialiser sa Salmoncefella.

Ces liaisons dangereuses entre chercheurs et Londono-industriels ne sont pas pour renforcer la confiance du public dans les résultats de la recherche appliquée.

En effet, la Salmoncefella a aggravé le tableau clinique des patients atteints de Mauvia Coli et entrainé d’autres manifestations quasi-irréversibles. Ce procédé d’inoculation invasif d’agents barbuo-salafiâtres (présents à l’état latent chez les patients porteur de Mauvia Coli) sans respect des principes de la révolutiono-stimulation provoque le tableau clinique suivant :

  • Immunodéficience acquise
  • Hypertrophie du système pileux, avec prédominance au niveau de l’étage inférieur de la face
  • Délire chronique
  • Confusion mentale
  • Automatisme mental
  • Eruptions explosives pouvant atteindre les côtes du patient.

 

 

Crise sanitaire. Que faire ?

Les  jeunes médecins révolutionnaires sont unanimes. Nous sommes, selon eux, face au pire et au plus grave scandale sanitaire.

Au lieu de traiter la Mauvia Coli, la Salmoncefella a favorisé sa propagation. L’immunodéficience acquise (suite à l’inoculation invasive de Salmoncefella) a provoqué la mutation de la Mauvia Coli vers une autre forme plus résistante, se proliférant plus rapidement que chez un patient non porteur de Salmoncefella.

Il est donc urgent de reprendre les recherches sur la Révolutionnine®, et de l’adapter aux nouvelles manifestations.

La prise en charge de cette épidémie se fait par :

  • Injection de fortes doses de Révolutionnine ®
  • Des traitements locaux des symptômes salafio-barbuâtres (la Culturo-thérapie comme traitement de choix).
  • La vaccination, qui reste l’unique arme efficace de prévention contre les maladies mauvi-infectieuses (sous ses formes mauviâtres, bleuâtres, et même mauvio-bleuâtres). Pour  optimiser les résultats à long terme, les spécialistes insistent  sur l’importance de révolutionner le calendrier vaccinal :
  1. Suppression d’un vaccin combiné (composé de Chariâ lol, identité lol…) qui est onéreux et surtout à effet douteux.
  2. Avancement de l’âge de la vaccination
  3. Et surtout, la vaccination constitutionnelle : administrations du strict nombre d’injections nécessaires à la protection constitutionnelle  (Libertéole, Justicéole, Egalitéole)

Ce scandale sanitaire a, du moins, permis de mettre au grand jour le mode de fonctionnement peu scrupuleux des industries du médicament.  Soucieuses uniquement de leur gain, ces industries  sont  capables de provoquer un désastre sanitaire au lieu d’accomplir leur devoir.

 

 

PS : On doit à cet éminent Dr Moncef la célèbre citation « C'est idiot de vouloir changer le monde, mais criminel de ne pas essayer », qui devrait être changée par « c’est criminel de vouloir changer le monde IDIOTEMENT » [NDLR].

 

Lexique :

  • Ecole Londonophone  en référence aux Nahdhaouis qui vivaient à Londres
  • Mauvia Coli / Mauviâtres/ Mauvi-infectieuse … en référence à la couleur Mauve du RCD, le parti de Ben Ali
  • Côtes du patient, après les embuscades du mont Châambi, des « tentatives d’attentat » auraient eu lieu à Sousse et Monastir, deux villes côtières de la Tunisie.

Article publié chez nos amis Yaka Yakaïstes 

 

Posté par Athena Pallas à 09:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 29 avril 2013

Thala Sot Thérapie, une panacée, pourtant ignorée

La Thala Sot Thérapie (du grec "thala", "sottisia", "therapia") peut se définir comme le traitement de la sottise causée par le germe Mauvia Coli (sous ses différentes manifestations ; Mauvia Sebsia Coli, Mauvia Coli barbuâtre), dans un milieu Thalien (riche en Révolutionnine® ; antibiotique anti-Mauvia Coli)
Ce procédé thérapeutique se distingue des traitements classiques (administration de Révolutionnine® par voie orale ou injectable) par l'application à des fins thérapeutiques des propriétés du climat Thalien.
                        
Les découvertes réalisées par les archéologues confirment que le traitement de la Mauvia Coli était une préoccupation de nos congénères depuis la haute antiquité.
Les premières preuves de Thala Sot Thérapie datent de l'époque pré-janvienne, plus précisément pendant la civilisation Bassinienne. Des paléontologues ont étudié des crânes de Bassiniens et ont découvert des traces de Révolutionnine®.
Les Bassiniens avaient déjà imaginé d'enfouir dans l'organisme de la Révolutionnine®. Les examens biologiques montrent une parfaite intégration de l'antibiotique, ce qui témoigne qu'il ne s'agit pas de rites post-mortem.

Indications

Les principales indications de la Thala Sot Thérapie sont les troubles dégénératifs causés par la Mauvia Coli, la sottise en est la principale manifestation

Déroulement

Il n'y a pas de durée idéale d'une cure de Thala Sot Thérapie. L'absence d'agents polluants, ainsi que la pureté du climat (maintenu purifié) favorisent l'assimilation immédiate de la Révolutionnine® dès le premier contact avec le milieu Thalien

Résultats

Le patient peut ressentir une certaine fatigue tout à fait normale, rapidement suivie par une sensation de bien-être

Vers de nouvelles perspectives

La Thala Sot Thérapie compte dans ses rangs de nombreux praticiens d'exception, dont le savoir et l'expérience inspirent, à juste titre, le respect de nos confrères à travers le monde.
Mais ces talentueux cliniciens sont-ils réellement reconnus? Quelles traces laisseront-ils de leur expérience?
La littérature nationale et internationale répond aisément à cette question : pas grand-chose.
Pour vous en convaincre, il suffit de rassembler tous les praticiens Thaliens (*) les plus prestigieux, et de rechercher leurs travaux dans les bases de données que sont "Envoyé Spécial", "Le Figaro", "Le Maghreb", et vous constaterez avec effroi que même les noms les plus reconnus y sont très peu représentés.

Conclusion

Utilisée chez l'homme depuis des siècles, la Révolutionnine® n'a épuisé ni ses indications, ni les améliorations susceptibles d'optimiser le pronostic.
Il arrive que l'on hésite, pour une même indication entre le milieu et le mode d'administration de cet antibiotique. En raison du principe de précaution nous ne retenons que la Thala Sot Thérapie, la Bassinothérapie, la Bouzidiothérapie, et la Silianothérapie (qui reste à développer et affiner).
L'ensemble de ces techniques thérapeutiques forme un tout qui trouve naturellement place dans le plan de traitement des médecins généralistes et des spécialistes.
A partir de cette prise de conscience, le développement des techniques élaborées et de technologies ajustées ouvre la voie à une prise en charge novatrice des cas les plus complexes

Lexique

  • Mauvia Coli, en référence au mauve (couleur du RCD : le parti de Ben Ali, et l’héritier de celui de Bourguiba).
Certains mauves se sont recyclés en bleus (couleur du parti Ennahdha, la Mauvia Coli « classique » a muté vers la Mauvia Coli barbuâtre), les autres ont évolué vers une forme particulière ; la Mauvia Sebsia Coli (le parti de Béji Caid sebsi ; ancien ministre de l’intérieur de Bourguiba et « haut cadre » du RCD)
  • La civilisation bassinienne, en référence au soulèvement du bassin minier de Gafsa en 2008. La révolte a duré 6 mois, près de 30000 agents de police ont été dépêchés pour endiguer le mouvement, avec comme triste bilan 5 martyrs et une trentaine de blessés. C’était la première fois que le régime de Ben Ali se retrouve confronté à une grogne populaire organisée et déterminée, ce qui créa la première brèche du régime de Ben Ali
  • La Bouzidothérapie , le 17 Décembre 2010, Mohamed Bouazizi, jeune marchand ambulant s’est immolé suite à la confiscation humiliante de son étalage par la police municipale. Cette étincelle s’est propagée dans plusieurs autres régions du pays.
  • La Silianothérapie Siliana, Novembre 2012, une grande manifestation, qui a réuni quelques milliers d’habitants, des associations de la société civile, des syndicalistes et des représentants de quelques partis politiques dégénère en violents affrontements avec les forces de police. Une commission indépendante a été créée pour enquêter sur les incidents de Siliana et a dénoncé dans son rapport d’enquête l’usage excessif et injustifié de la chevrotine contre les manifestants, de même que la non application des dispositions de la loi en matière de riposte graduelle aux protestations
  • Thala, une des villes les plus meurtries du processus révolutionnaire. Janvier 2011 (et particulièrement la nuit du 8 au 9), était effroyable. Les habitants de Thala ont courageusement résisté, et la répression était encore plus violente : 7 martyrs et beaucoup plus de blessés (la liste finale n’a toujours pas été publiée). La révolte de Thala nous rappelle celle du bassin minier de 2008 : la justesse des revendications, la violence de la répression et les commanditaires et exécuteurs n’ont pas été punis, certains ont même été innocentés.
(*)Les 7 martyrs de Thala : Marwane Jomli, Ahmed Ben Ammar Boulaabi, Mohamed Omri, Nouri Boulaabi, Ghassen Chniti, Ahmed Rtibi et Wajdi Saihi.
                                                                                       DSCF1165 
ancien poste de police de Thala
Article publié dans la rubrique médicale du "Manifeste fait son numéro / نومرو المانيفاست"  ; la revue de l'association le Manifeste 20 Mars

Posté par Athena Pallas à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 2 avril 2012

Mauvia Coli

 

De la famille des Dsetrabacteriaceae, également appelée dictaturiobacille, la Mauvia Coli est une bactérie très
commune chez des espèces assez particulières.


bacterie_jpg

 

L'importance du problème pour la santé publique a été reconnue en 2008 suite à une forte prévalence de chocs anaphylactiques (réactions allergiques) localisés au niveau du bassin de l'hôte.

Pour l'ensemble des chercheurs, il n'est plus à discuter que cette atteinte rentre dans le cadre des maladies infectieuses.

Nous pensons donc que le terme de maladies mauvi-odi-euses est celui qui convient pour désigner cette affection.

Nous pensons aussi que le terme de mauvite devrait être abandonné ; le germe incriminé s'est fait muter sous deux aspects différents :

  • Mauvia Coli bleuâtre  صحّة اللحية يا التجمّع
  • Mauvia Sebsia Coli (certains ajouteraient Mauvia Sebsia Morjenia Coli)

 

 

Le premier se manifeste par une apathie, une régression, une errance, une incurie, des atteintes psycho-somatiques se traduisant dans les cas les plus avancés par une hypertrophie du système pileux (avec prédominance au niveau de l'étage inférieur de la face)

Le deuxième, quant à lui, est plus "difficilement diagnosticable" ; ce germe muté passe par une longue période d'incubation.

L'apparition des premiers symptômes coïncide (généralement) avec une immuno-déficience barbuâtre (c'est à dire une infection à la Mauvia Coli bleuâtre).

L'examen clinique rapporte une surexcitation, des accès mégalomaniaques, des propos narcissico-égocentriques, des crises d'hystérie. Le symptôme pathognomonique (révélateur) est l'amnésie sélective : les patients porteurs de ce germe ont tendance à oublier leur 23 dernières années et se montrent nostalgiques à la période qui précède.

 

Un groupe de chercheurs bouzidiens, ont découvert en Décembre 2010 un antibiotique anti-Mauvia : la Révolutionnicilline, qui a montré son efficacité.

Mais comme tout produit actif, ce médicament peut entraîner chez certaines personnes des effets plus ou moins gênants.

Les plus fréquement observés :

  • la Candidose Salafiâtre. C'est une infection fongique, due à certains champignons microscopiques.

 Ces champignons sont naturellement présents dans l'organisme. La prise de Révolutionnicilline favorise, dans certains cas, leur prolifération (d'une façon anarchique). 
Le patient présente alors d'importants dépôts noirâtres entourant une membrane pseudo-pileuse.
Le traitement des candidoses se fait le plus souvent par un anti-fongique local, mais certains cas justifient l'utilisation de traitement systémique.

  • Un excès d'empathie non justifié, et qui semble être lié au syndrome de Stockholm

 

Pour y remédier, les scientifiques luttent contre la montre pour tenter d'enrayer cette maladie.

  • les chercheurs ont repris la Révolutionnicilline, pour l'adapter aux Mauvia mutées ainsi qu'à la Candidose Salafiâtre. Quelques essais cliniques faits à menzel bouzayen, sidi-bouzid, et dernièrement au bassin  ont donné des résultats assez satisfaisants.
  • Mais surtout en misant sur la vaccination, qui est une arme efficace de prévention des maladies infectieuses.

    Des vaccins à base d'extraits de révolution (Libertéole, Egalitéole, justiciphérie...)ont été administrés. Des études scientifiques ont démontré que la Mauvia Coli (sous ses différents aspects) ne peut pas se proliférer en présence de ces extraits révolutionnaires. 

 

 

 

 

 

Posté par Athena Pallas à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 29 février 2012

Révolution de la dignité, vous dites!

 

Mes chers tunisiens,

Le 24 Février 2012,

Haroun Hosni, un jeune homme âgé de 29 ans de Mdhilla (ville du bassin minier) est décédé suite à son immolation, dans une indifférence quasi-générale, sauf pour sa mère défigurée (par un cancer (*)de la mâchoire inférieure).

                                    fun_railles

(les funérailles de haroun)


Perdant tout espoir et surtout convaincu de la futilité de résister, ce jeune homme a décidé de mettre fin à ses jours.

La répression sauvage policière (lors du soulèvement du bassin minier de 2008) l'a transformé en loque humaine. On peut dire qu'en matière de torture, ses tortionnaires "excellaient" !

Sa mise en liberté conditionnelle et la fuite de benne à lit, ne lui ont rien apporté, bien au contraire.

En effet, il voyait les mauves du coin, se recycler en bleu, tout en gardant les moeurs crapuleuses, avec au menu : disparité, stigmatisation, injustice (surtout lors du concours de recrutement de la CPG).

Sa convocation au poste de police le 24 Février, (suite à un débat houleux avec des membres du bureau ennahdha du coin), était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Il revoyait le cauchemar de 2008 ; la torture et l'humiliation!


Qui est le responsable de ce drame?

  • Les caciques de l'ancien régime (les reconvertis et les récalcitrants)?
  • Les syndicalistes corrompus de la région ?
  • Ou le désengagement moral de la CPG envers la population locale (en laminant les richesses, en les tuant avec la pollution et surtout en négligeant l'essor de la région) ?

 

Mes chers Tunisiens, je vous invite à voir cette vidéo CLIQUER ICI ,où le cousin de Haroun témoigne sur les circonstances de ce drame, ne vous fiez pas aux apparences, écoutez ce témoignage jusqu'à la fin                     

 


(*) une importante prévalence de tumeurs malignes dans cette région. La Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) et le Groupe Chimique Tunisien (GCT) les rongent à petit feu.

Tout le monde y passe, même les gosses (surtout de 6 à 12 ans) qui ont chopé des leucémies.

Posté par Athena Pallas à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 16 février 2012

Al Sebsi al montadher

Mes chers tunisiens

Excusez-moi

J'ai été mal conseillée, et on m'a induit en erreur.

Pourtant, en me parlant de la fin des temps, ma daggueza a vraiment insisté pour me dire que Yadh Ben Achour serait "notre mehdi montadher" (cliquez ici).

Dans ce genre de situation, il fallait se fier à l'intuition.

Et j'aurais dans ce cas (sûrement) vu que Beji Caied Sebsi (alias super papy) était notre sauveur, notre unique lueur d'espoir.

Mais voilà, fallait passer par des élections, avoir des schizophrènes au pouvoir, pour que l'on puisse comprendre une bonne fois pour toutes que le super-pépé et sa secte des mauves, sont les seuls aptes à nous diriger.

Bon, j'arrête avec mon sarcasme (là aussi).

Si "El Beji", (comme vous appellent vos fans), vous nous harcelez avec vos soi-disant conseils!

N'êtes-vous pas responsable de ce qui se passe actuellement?

N'avez-vous pas préparé ce terrain pourri pour un retour en force des mauves?

N'incarnez-vous pas (avec votre secte) notre boite de Pandore?

Sinon, comment pouvez-vous expliquer le mutisme et l'autisme de votre gouvernement quant aux objectifs de la révolution (encore inachevée)?

Comment vous pouvez justifier le laxisme de votre bande avec les tortionnaires, les pourris, les déchets du mauvisme?

N'êtes-vous pas le Frankeinstein de ce nouveau germe Mauvia Coli muté (encore plus virulent, mais les fauves sont là pour dorer la pilule)!?

Pour faire simple, n'incarnez-vous pas la contre-révolution?

Vous débarquez, avec votre smala et vos "bons conseils", et vous misez sur la même carte que Benne à lit, c'est à dire la menace du fanatisme religieux (1)!

Et du coup, on ne parle que de ce méchant loup (à abattre)!

La bienveillance de ce super pépé, nous indique de créer un géant moderniste, progressiste,... (mais surtout mauviste), dont il sera l'imprésario de service, pour contrer la menace des barbus et barbiers (2)

Mes chers amis,

ça ne vous rappelle pas l'affaire persepolis de Nesma (3) et le tollé qui a suivi!

Quand on devait débattre de projets de constitution, de programmes électoraux, de plans de développement des régions,... on s'est mis à classer les tunisiens en Koffars et barbus de cafards!

Quand on devait parler de réformes judiciaires, policières, administratives,... on s'amusait à nous donner des noms d'oiseaux!

Pur hasard, ou coup prémédité!?

Opération marketing ratée, ou connerie du siècle!?

Une chose est sûre, ces mauve-aises habitudes (dixit Z) sont indéniablement contre-révolutionnaires! 

 

Donc, super-pépé, arrêtez avec votre bouillie pour les chats! Assumez vos responsabilités, l'histoire ne vous pardonnera pas! 

Et au lieu de mettre la bouche en cul de poule, demandez à vos fauves de s'occuper justement des poules et de les mener pisser (4)

On vous prévient, ça sera David contre Goliath

 

 

 

(1) nous devons avoir un (ou des) parti(s) d'extrême droite, pour que les sympathisants de ce(s) courant(s) aient un cadre légal régi par des lois! 

(2) en tête de liste, le barbier de Ghanim, à qui on a organisé une tournée de rock star dans toute la Tunisie, au moment où le débat devait être lancé ailleurs! D'ailleurs, étymologiquement parlant, le mot Ghanim ne signiferait-il pas en arabe troupeau de moutons!? 

(3) une affaire semblable vient d'éclater! Mais cette fois, c'est une photo qui crée le clash et le buzz pour le grand bonheur de nos chers démagogues

(4) pour notre toc toc de coq de président, tant qu'à faire!

 

 

Posté par Athena Pallas à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,



mercredi 25 janvier 2012

grève de la faim des sit-ineurs du bassin minier

Victimes de lynchage, de stigmatisation et surtout de disparité dans le développement régional, 4 jeunes, tous originaires du bassin minier, ont entamé une grève de la faim.

Des mois de négociation, mais toujours rien. Les responsables et les élus ne font qu'ignorer leurs appels et leurs propositions (concrêtes), mais de manières différentes : soit ils leur posent des lapins (après avoir fixé des rendez vous), soit répondent aux abonnés absents!

Face à tant de mépris (pour nos jeunes sit-ineurs ce n'est que du mépris), ils ont décidé d'entamer une grève de la faim, et d'occuper le 7ème étage de la CPG. Ils menacent toute personne osant leur approcher de se défenestrer!

 

Nos médias INDEPENDANTS vont-ils parler de ça? je vous le donne en mille...

                                  bassin

dessin de notre ami Z de Débat Tunisie

Posté par Athena Pallas à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 30 novembre 2011

Pur hasard, foutage de gueule et démagogie!

Mes chers tunisiens,

Nos gentils élus viennent à peine de s'installer et de se partager les postes (sauf le calife, il s'est "auto-désigné")! Et voilà, des pauv' jaloux débarquent pour foutre le bordel et déconcentrer nos super-héros du Bardo!!!

Mais, heureusement, le "déMenteur" officiel de nos chers nahdhaouis, n'a pas hésité (un seul instant) à intervenir et à traiter les manifestants de kasserine de pauv' "barbares", jaloux du succès démocratique d'ennahdha (ça ne vous rappelle pas les communiqués de la secte des mauves!?)

Par contre, et quand l'université de la Mannouba a été attaquée par une poignée de barbus, blackout total! pas de condamnations ni de déclarations ! 

Pur hasard! Non! je ne pense pas! (et d'ailleurs je ne crois qu'à un seul pur hasard, et c'est le fameux parfum)

Cela dit, faut pas céder à la panique (provoquée) non plus ! Elle ne nous apporte absolument rien, au contraire, elle nous paralyse! 

Qu'on en fasse notre force! Le sujet de notre union! (1)

Je vous invite à voir ces deux graphiques (de notre ami faycel Ghanmy) illustrant le poids réel de chaque parti / force politique et sa représentativité

                                      camembert_1

                                 camembert_2

 

Alors! Qui est majoritaire maintenant !?(le trio du podium n'a eu que 28% des 7.569.000 et ils veulent nous mener par le bout du nez! JAMAIS)

Que faire? c'est très simple, ils semblent oublier (ou font semblant d'oublier) notre poids réel! Une petite mise au point s'impose donc!

Comment faire? c'est très simple aussi ; exercer une pression de l'extérieur, dénoncer ces frasques et ces dépassements! On est tous concernés! Et on ne nous imposera pas "ce pas de danse grotesque" :

  •  les personnes qui ne sont pas représentées dans cette Assemblée! Ils n'ont pas d'élus, certes, mais ils représentent la majorité du peuple tunisien 63% , donc peuvent jouer un rôle crucial (rappelez vous mes amis des kasbah 1 et 2)

 

  •  les personnes qui sont indignées par le "comportement" de leurs élus (2)! Chers amis, si ces élus ont eu des sièges, c'est bien grâce à vos voix! Faudrait les rappeler à l'ordre (et leur rappeler, par la même occasion, leurs promesses électorales)

 

  •  les personnes qui siègent, ou plutôt semblent avoir des sièges! Mais qui ne font pratiquement rien pour l'instauration d'une vraie démocratie, et ce, en fermant l'oeil sur les dépassements ; de peur d'un blocage politique! Non mais, faites votre devoir d'opposants! faites vous entendre, on va pas vous faire un dessin tout de même, si vous vous êtes lancés dans "cette bataille" c'est que vous avez les attributs nécessaires! Hein! Vos électeurs vous surveillent (même en absence de chaîne parlementaire)!!!

 

 

Je lance un appel à tous les élus qui se disent démocrates! Mesdames et messieurs, une chance inouïe s'offre à vous, et l'histoire parlera de vous! A vous de choisir de quelle manière!

N'oubliez pas non plus, que vous avez en face de vous une majorité UNIE et déterminée (je vous invite à revoir, ou découvrir, les images du 14 janvier, ça vous inspirera, j'espère!)

Ne vous laissez pas vous faire "dégager"!!!

Sinon, y a un rassemblement prévu ce mercredi 30 Novembre devant le siège de l'assemblée pour "dénoncer les périls et les risques qui menacent la transition démocratique en Tunisie." (cliquer ici et ici pour voir les détails)

A tous les amoureux de notre belle et douce Tunisie, soyons au rendez-vous

 

 

(1) n'oublions pas que nous avons chassé benne à lit grâce à notre union, on a su surmonter notre peur, et c'était "notre première expérience", nous avons appris beaucoup de choses entre temps!

(2) et qui estiment être trahies

Posté par Athena Pallas à 00:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 26 novembre 2011

J'ai honte!

Mes chers tunisiens,


Oui j'ai honte!


J'ai honte d'appartenir au même corps professionnel que ces démagogues avides d'argent et de pouvoir!

J'ai honte quand je vois ces confrères bafouer les valeurs de la médecine! (Cette science a une tradition noble, inscrite dans l'histoire, et ce, depuis la nuit des temps)

J'ai honte de ces confrères qui ridiculisent le serment qu'ils ont prêté! et l'ont remplacé par le manuel de l'hypocrite!

J'ai honte de ces confrères qui méprisent "la grandeur d'esprit" dont ils doivent s'acquitter!


J'ai honte de mon confrère le pneumologue, mauve par excellence, reconverti en mentor nahdhaoui (cliquer ici) et qui malgré l'asphyxie, quasi-générale, semble ne pas manquer d'air!

J'ai honte de mon confrère le cardiologue, et sa secte des 7 "maudits" toubibs du coup d'état médical (ils doivent être sans coeur pour faire ça)! 

J'ai honte de mon confrère pédiatre! L'innoncence de ses patients ne l'a pas empêché de prendre les rênes des ministères de la terreur et de la "défonce"

J'ai honte de mon confrère l'urologue, ex président de la ligue tunisienne des droits de l'homme, qui nous pissait dessus!

J'ai honte de ma consoeur neurologue, ex secrétaire d'état à la santé et membre du comité central de la secte des mauves, qui nous a rendu les nerfs encore plus vifs!

J'ai honte de ma consoeur la pharmacienne, qui ne fait que participer à l'abrutissement du médicament! je me demande si elle en fait un instrument, pour justifier son "incorrect politiquement"!

J'ai honte de mon confrère l'épidémiologiste, avide de pouvoir, quitte à faire des alliances "contre-nature" et jouer au toc toc de chirac (tant qu'à faire) ! J'ai bien peur que notre futur-ex-futur président (on attend toujours la mascarade des élections de ce président, le suspens est à son comble d'ailleurs) ne chope l'anosognosie lui aussi! On n'a pas besoin de sortir de Saint-Cyr (ni d'avoir fait de l'épidémio) pour voir que ce toubib semble ignorer toutes les statistiques épidémiologiques et rater son diagnostic!

J'ai honte de mon confrère le radiologue, qui a essayé de faire un coup de pub (assez bien maquillé) pour séduire les patients de ses confrères! mais c'était raté! et il risque de perdre ses propres patients qui voient en lui, désormais, un affamé de pouvoir et de célébrité!

 

J'ai honte!

 

                         santee

 

lundi 14 novembre 2011

Monsieur le Boukashta T'sar

Monsieur le Boukashta T'sar

On vient d'apprendre que vous avez décidé de délaisser, un moment, votre alcazar

du Qatar

ainsi que votre banane de star, 

cachée sous un foulard!

Pour venir nous balancer vos bobards,

enrobés, certainement, de quelques milliards

de vos pétro-dollars!

Pour essayer de dissimuler votre nature de charognard,

et de clochard

qui n'a pas hésité à mettre son propre père au rancart,

à le ranger dans un placard,

pour satisfaire sa cougar!

 

Monsieur le Boukashta T'sar

Qu'est ce qui vous pousse à quitter votre plumard!

On vous connait musard,

n'hésitant pas à faire le mouchard

et à protéger un connard

de léopard!

Si vous venez étendre votre hangar

et satisfaire vos salopards

du pays des oscars,

on vous prévient, on lâchera nos chevaliers Bayard!

Et ils vous traineront jusqu'au Tartare!

Oui on sera votre pire cauchemar!

 

Monsieur le Boukashta T'sar

Si vous venez foutre le bazar

On sera là pour vous surveiller avec nos poignards!

Et si vous venez chercher un peu de gloire,

ou essayer d'entrer dans l'histoire

on vous prévient qu'on vous guette du regard

on ne se laissera pas embobiner par votre nanar! 

Et si vous prétendez être un nouveau balthasar

on vous informe que notre souad nationale déteste tous les bâtards!

Pour elle, tous ces enfants de mères célibataires doivent être mis à l'écart!

 

Quant à nos cafards,

pleurnichards,

les soi-disant purificateurs de "koffars" 

qui nous demandent de sortir nos fanfares,

et nos guitares,

pour accueillir l'emir du Qatar!

Ils semblent oublier leur passé de pantouflards,

qui ont raté le 14 janvier de victoire,

quand ils étaient cachés quelque part!

Ils cherchent maintenant un nouveau départ!

Tantôt poissards

Tantôt snobinards

Du double discours, ils font un art!

N'hésitant pas à classer les autres comme blasphématoires!

De toutes les façons, c'est leur seule échappatoire!

 

 

 

                                                qatar

Ce dessin illustre le cynisme du Qatar, qui n'hésite pas à se faire prostituer pour ses proxénètes américains et israéliens 

 

 

 

 

 

jeudi 10 novembre 2011

Deux poids, deux mesures!

Mes chers tunisiens,

Il parait qu'on nage actuellement en pleine démagogie

Il parait aussi que le " deux poids, deux mesures" est devenu monnaie courante! Et ça touche les deux rives de la méditerranée

Admirons ça

  • Commençons pour cela, avec la république irréprochable de Sarko Ier!

Cette France juste et démocratique, où la liberté d'expression est défendue farouchement! 

Ca expliquerait (peut être) les déclarations de J F Copé, qui a évoqué un "attentat" contre charliehebdo, pour parler de l'incendie criminiel dont a été victime ce journal (1) (voir ici les déclarations du secrétaire général de l'UMP).

La réaction du "liberticide" Guéant n'a pas tardé non plus! Le spécialiste des écoutes téléphoniques des journalistes a appelé ses compatriotes "à se sentir solidaires" (j'en avais les larmes aux yeux tellement c'était émouvant) (voir ici déclarations de C Guéant ) (2)!

D'après ce même Guéant, "faire des écoutes sur des journalistes n'est qu'un simple repérage de communications téléphoniques" et ça ne porte pas atteinte à la liberté d'expression!

Merci la Sarkozye pour cette démonstration du "deux poids deux mesures", en matière de savoir faire, je dois avouer que vous êtes vraiment au top!

 

               ecoute_t_l_phone

 

 

  • Notre télé nationale semble être bien inspirée quand il s'agit de faire la "différenciation des jugements" !

Et on a eu droit à une sacrée douche écossaise de notre watanya de télé nationale!

En effet, cette télé nationale (TV7 pour les récalcitrants) essayait, tant bien que mal de gagner du terrain!Sauf qu'un petit incident arriva, comme un cheveu sur la soupe!

Une vidéo qui date de l'ère des mauves (3) s'est glissée dans la programmation (voir ici la vidéo qui a provoqué l'indignation générale )!

Mais heureusement, et grâce à la bienveillance des responsables de cette chaîne, un petit ménage a été improvisé dès le lendemain (et c'était un jour férié!) (voir les détails du ménage ici) !

Ont-ils été toujours aussi rapides quand il fallait répondre, réagir ou prendre une décision! NON!

Nos chers responsables de la télé nationale ont jugé qu'il était inutile de répondre (du moins pas assez rapidement) au journaliste qui leur a envoyé un film à diffuser "La Tunisie des oubliés" (4) (on peut même dire qu'ils ont participé, en quelque sorte à la production de ce film) , mais ils ont répondu aux abonnés absents! ils avaient d'autres chats à fouetter! 

 

  • Nos grands gagnants du concours du 23 octobre semblent être intéressés, eux aussi, par "ce décalage d'appréciation"!

 En effet, après avoir largement participé et appelé aux sit-in et aux manifestations, ces super-héros viennent nous bandir la menace de la banqueroute! Et je vous le donne en mille, "si on ne se remet pas illico au travail, on va mourir de faim" (je ne suis pas en train d'inciter les gens à faire des grêves, de quoi je me mêle comme dirait une personne qui se reconnaitra)!

Messieurs mesdames (5)les GAGNANTS, vous tenez les rênes maintenant (c'est ce que vous essayez de nous faire croire) montrez nous comment vous allez gérer ce pays!

allez vous tenir vos promesses électorales (on ne peut plus contradictoires!!)?

allez vous arrêter de jouer aux victimes! (Personne n'y croit!)

Nous vous surveillons de près! Nous sommes prêts à réinvestir les rues au moindre dépassement! Et surtout, arrêtez avec les "sales" méthodes (6)!

                                 souad_nahdha

 

 

(1) je vous invite à écouter l'intervention de charb (de charlie hebdo) sur i télé (le mardi 01/11/2011, la veille de la parution de ce numéro "contesté") et à voir la situation financière de la société propriétaire de ce journal (cliquer ici), ils étaient à la dèche, en quelque sorte, et avaient besoin d'un sacré coup de pub! Sans oublier cet article censuré (cliquer ici , et ici pour voir le contenu censuré ) 

                   Image1

                  Image2

                     Image3

(dessins de Charlot Hebdo http://www.foulexpress.com/charlot-hebdo/ )

(2) je vous préviens sortez vos mouchoirs, vous allez pleurer un bon coup

(3) après avoir chanté les louanges du régime déchu, cet artiste hors norme s'est reconverti pour atterir chez nos gentils nahdhaouis (quel hasard!)

(4) je vous donne les liens pour voir ce film, de Nicolas BEAU et Said BAKHTAOUI, que la télé nationale a jugé "intelligemment anti-nahdha" et donc refusé de diffuser

Tunisie des oubliés 1ère partie

Tunisie des oubliés 2ème partie 

Tunisie des oubliés 3ème partie

(5) un grand coucou à une dame en particulier s'impose! Madame la pharmacienne merci pour cette démonstration de votre "modernité" et ouverture d'esprit! Ils ont bien fait de vous choisir pour représenter le "volet IN" de ce parti! Mais comme on dit, la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre! Vous incarnez à vous seule la "volte-face" prônée par votre parti! je vous en prie, continuez sur cette voie! Qu'on admire vos prouesses démocratiques

(6) la page perso du caricaturiste -Z- de Debatunisie a été signalée massivement! Cet artiste a dérangé et dérange toujours apparemment! Une chose est sûre, on va bien se marrer ces prochains jours, ces conneries vont bien inspirer notre caricaturiste préféré! 



Fin »